Collège de Sèvres

Activités gymniques et Ipod Nano

dimanche 25 juillet 2010 par S. Dornier

Dans le cadre d’une expérimentation menée avec le CRDP de l’Académie de Versailles : 2 classes du collège ont profité de l’apport de Ipod nano au cours de 2 cycles d’activités gymniques.

Dans le cadre des cycles d’activités gymniques, les élèves doivent « valider » des éléments gymniques ou des pyramides acrosportives. La validation est accordée, par l’enseignant, lorsque l’élève réalise l’élément en respectant des critères de réussite définis et affichés dans le projet pédagogiques.
Par exemple : la validation de la roulade avant ne sera accordée que si l’élève roule sur un axe et se relève sans l’aide des mains, jambes jointes.

Exemple : la famille roulade avant au sol Extrait du code

La validation est un élément indispensable des cycles « gymnastique » et « acrosport ».
Elle participe à la sécurité : il faut valider un élément pour pouvoir travailler l’élément de difficulté supérieur. Elle est donc garante de la progressivité des apprentissages en même temps qu’elle permet à chaque élève de travailler à son propre niveau. Il n’y a donc que l’enseignant qui puisse l’accorder et il y consacre une bonne partie de son temps sur la séance.

L’utilisation de la fonction « caméra vidéo » des Ipod nano permet aux élèves et au professeur de reporter le temps consacré à la validation en dehors du temps du cours :

En gymnastique, les élèves fonctionnent en binômes. Chaque binôme se voit attribuer un Ipod nano. Lorsqu’un élève pense réaliser correctement un élément gymnique, il demande à son camarade de le filmer. Si ce dernier pense que les critères de réussite sont effectivement respectés, il laisse la vidéo dans la mémoire du baladeur pour la soumettre à la validation finale de l’enseignant. Sinon il la supprime.
Au delà de l’aspect ludique motivant de la manipulation de l’objet, non négligeable, l’utilisation du Ipod nano en cours d’EPS permet donc de :

  • détacher l’enseignant de la lourde de tâche de validation pendant le cours (il dispose ainsi de plus de temps pour proposer conseils et remédiations aux élèves en difficulté).
  • impliquer davantage les élèves dans le rôle d’observateur : il doit analyser la prestation de son camarade avec attention avant de la soumettre ensuite ou non à l’évaluation du professeur. Une partie de la notation en gymnastique repose sur ce rôle de juge, d’observateur.
  • faciliter les échanges entre élèves, entre élève et enseignant à propos de leur prestation : les critiques, objectivées par la vidéo, sont plus facilement acceptées et comprises.
  • augmenter les retours de l’enseignant : lorsqu’il refuse une validation, il peut mettre en évidence directement sur la vidéo les motifs du refus (utilisation du logiciel libre Kinovea). La vidéo commentée est visionnée dès le début du cours suivant directement sur l’Ipod. L’élève peut s’orienter sur les ateliers les plus adéquats.

Les retours se font sous la forme de photographies :

Image commentée d'une pyramide en acrosport

ou de vidéos commentées :

Exemple de refus commenté

Les apprentissages gymniques sont ainsi favorisés.

D’autre part, l’utilisation des Ipod favorise l’entrée danbs l’activité de tous les élèves. La validation par vidéo est sans aucun doute plus facile à demander pour les élèves les plus timides.

Enfin, les Ipod ont également été utilisés, toujours dans le but d’augmenter le temps de pratique motrice, pour améliorer la mise en place du matériel en début de séance et en réduire sa durée. Les consignes sont données sous forme de « podcasts vidéos » à chaque groupe :

Exemple de consignes pour installation matérielle

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3642 / 1039115

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pédagogie  Suivre la vie du site EPS  Suivre la vie du site Pratiques pédagogiques et TICE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License