Collège de Sèvres

Club « La Voix des Animaux » : intervention de la SPA !

lundi 4 février 2019 par Mme Delamarre

Journal de bord du Club « La Voix des Animaux »

Les lundis 14 et 21 janvier, nous avons eu la chance d’accueillir Manon Busso, responsable du projet jeunesse de la SPA (Société Protectrice des Animaux), et l’adorable Tao, son chien de race shiba !

1. Le langage du chien

Les animaux ne sont pas dotés de parole. Pour les comprendre, il faut alors décrypter leur langage corporel.

2. L’abandon

Les missions de la SPA, créée en 1840, sont :

  • recueillir les animaux abandonnés (chiens, chats, rongeurs, équidés...)
  • lutter contre la maltraitance
  • aider les propriétaires démunis
  • sensibiliser le grand public
    Sa devise est : Sauver - Protéger - Aimer !

L’association, qui comprend 54 refuges en France, est financée grâce dons et fonctionne avec 600 salariés et un grand nombre de bénévoles.

Avant d’adopter un animal, il faut penser au coût que cela entraînera (nourriture, soins, éducation, promenade, jeu...).
Il ne faut pas choisir un animal simplement parce qu’il est beau, mais penser à son mode de vie  : a-t-on une grande maison ? un jardin ? des enfants ? du temps ? des solutions pour les vacances ?
Enfin, il faut se rappeler qu’un chien vit entre 12 et 15 ans, et qu’un chat vit entre 15 et 20 ans : l’adoption est un engagement à long terme !

Certains propriétaires se rendent comptent de ces difficultés et prennent la décision de déposer leur animal dans un refuge de la SPA. Cela représente environ 40% des abandons, qui s’élèvent à 100 000 par en France, soit 1 toutes les 5 minutes !!!

La SPA récupère aussi des animaux trouvés errants. Il faut bien faire la distinction entre animal errant et animal abandonné : un animal errant à un propriétaire ! C’est pourquoi il est interdit de s’approprier un animal que l’on trouve dans la rue. Il faut regarder s’il a une médaille avec un numéro de téléphone ou le faire identifier par son tatouage ou sa puce (vétérinaire, association, police...).

Si le propriétaire ne répond pas, l’animal est alors déposé à la fourrière, qui dispose de 8 jours ouvrés pour retrouver le maître. Passé ce délai, l’animal est considéré comme abandonné et confié à un refuge.

Le cas des chats errants est différent : ils n’ont généralement pas de maître et vivent seuls dans la rue. Il est alors difficile de les adopter car ils n’ont pas toujours l’habitude du contact humain. Si deux chats errants se reproduisent, au bout de 4 ans, il y aura 20 000 chats ! Il est alors impossible de s’occuper de tous. Les associations comme la SPA peuvent alors les stériliser.

3. La maltraitance

La SPA récupère aussi les animaux maltraités, c’est-à-dire qui ont été victimes de violence physique, ou bien de négligence, parfois involontaire. Un maître peut aimer beaucoup ses animaux mais ne pas s’en occuper correctement.

Si l’on est témoin d’un cas de maltraitance, il ne faut pas agir directement, au risque que la situation se retourne contre nous et que l’animal ne puisse pas à être sauvé.
Voici la marche à suivre :

  • prévenir la police
  • contacter une association, qui pourra alors envoyer un bénévole enquêteur

Après enquête, si la maltraitance est confirmée :

  • soit le propriétaire cède son animal à l’association
  • soit l’association porte plainte et le dossier va en justice

Il existe près de 9000 dossiers en procédure judiciaire chaque année. La maltraitance envers un animal peut coûter jusqu’à 2 ans de prison et 30 000€ d’amende.

Si l’on est témoin d’un cas de maltraitance relayé sur les réseaux sociaux, il ne faut surtout pas commenter, liker, partager la publication, mais la signaler au site et à une association.

Illustrations de Cléa P (6ème 8) et Lisa T (6ème 7)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 139 / 1239991

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site CDI  Suivre la vie du site Pédagogie   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License