Collège de Sèvres

L’impression 3D s’invite au collège

mercredi 10 juin 2015 par F Dubois

Art africain et Mathématiques : une expérience interdiscipinaire utilisant une imprimante 3D
Dans le cadre du projet « Quand les Mathématiques et l’Histoire se rencontrent » réalisé avec la classe de 5°3, M. Grandon (professeur d’Histoire-géographie et Education civique) et Mme Mulertt (professeur de Mathématiques) ont choisi d’aborder l’art africain en étudiant les masques.
Après avoir rappelé la fonction des masques dans les différentes cultures africaines, un masque particulier a été étudié (masque anthropomorphe), celui-ci est conservé au musée du Quai Branly .
Ce masque, très géométrique, a permis de revoir les solides étudiés au programme de Mathématiques de 5ème (cylindre, prisme …)
Les élèves ont ensuite fait deux séances en salle informatique, en binômes, sur le logiciel sketchUp pour modéliser leur propre masque en s’inspirant du masque proposé.
Ci-dessous la fiche d’activité

Fiche d’activité

Une élève de la classe, Jeanne, s’est proposée de peindre les masques ainsi réalisés.

Le bilan de cette expérience est très positif. Les élèves étaient curieux, intéressés et heureux de voir s’imprimer sous leurs yeux la réalisation concrète de leur travail informatique.
Mme Mulertt & M. Grandon

Option numérique
Les élèves de quatrième option numérique se sont initiés à la conception puis à l’impression d’objets en 3D.
Dans un premier temps, ils devaient concevoir librement un porte-clés.
Les trois étapes de la réalisation :
1/ réalisation d’un schéma

2/ modélisation en 3D à l’aide du logiciel sketchup

3/ impression

Dans un second temps les élèves devaient concevoir un système pinces-feuilles « trombone ». Aucune consigne n’a été donnée sur les particularités de l’objet lors de cette activité.
Après modélisation en 3D de l’ojet, l’élève imprimait celui-ci sans aucune vérification de la part de l’enseignant.

Souvent, l’objet ne pouvait s’imprimer ou comportait des erreurs de conception.
Dans cette situation d’apprentissage, le fait de se tromper est un processus qui participe à l’acte d’apprendre. On n’apprend pas qu’en réussissant. Sinon, cela induirait que chez certains, le savoir est inné.
L’élève devait donc améliorer ou proposer un autre processus permettant l’impression de sa réalisation.

Technologie
Dans le cadre du programme de technologie en classe de cinquième, les élèves ont étudié l’habitat et les ouvrages. Lors de l’activité pédagogique, les élèves devaient concevoir une maquette virtuelle et/ou réelle.
Les élèves ont complété cette réalisation par la conception et l’impression en 3D de mobilier en taille réduite (chaise, table, armoire).
Retrouvez ci-dessous les différentes étapes de l’impression 3D

L’objet finalisé

Mme Emerdjian

Arts Plastiques et Technologie
La classe de 6°6 a réalisé un travail interdisciplinaire en regroupant les Arts-plastiques et la Technologie.
Le thème du mouvement chez Niki de St Phalle était imposé lors de cette activité.
Les élèves ont créé des rouages en 3D puis imprimé à l’aide d’une imprimante 3D.
Les rouages furent intégrés dans les sculptures réalisées en Arts-plastiques.
Mme Ghattas & Mme Barnet

Les impressions ont été réalisées à l’aide d’une imprimante 3D UP Mini


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1684 / 1054422

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pédagogie  Suivre la vie du site Options facultatives  Suivre la vie du site Quatrième numérique   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License