Collège de Sèvres

Mesurer la quantité de CO2 dans l’air expiré

vendredi 9 janvier 2015 par M. Branchard

Dans la partie « Le fonctionnement de l’organisme », un chapitre est consacré à la respiration. Classiquement on démontre que l’expiration contient plus de CO2 que l’inspiration grâce au réactif du CO2 : l’eau de chaux.

Ici, l’objectif est de réaliser une expérience assistée par ordinateur (ExAO).

L’utilisation du dispositif d’ExAO a l’avantage de tracer une courbe en direct : Variation du PH en fonction du temps et d’obtenir un tableau de valeur.
La diminution du Ph représente l’augmentation de CO2 dans l’eau du flacon.

Les élèves voient directement le graphique prendre « vie » au tableau. L’utilisation du PH permet aussi de montrer que pour mesurer certains phénomènes, on peut utiliser des moyens indirects.

On peut réinvestir des méthodes de travail comme le commentaire de courbe et la réalisation d’un compte-rendu.

Pour aller plus loin :
On pourrait imaginer des groupes de 4 élèves pour développer l’aspect interactif. Une séance pourrait s’organiser autour de la comparaison des résultats des deux types d’expériences « PH-CO2 et Eau de chaux-CO2 ».


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1159 / 1233388

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pédagogie  Suivre la vie du site SVT   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License